good news #23
good news #21
2020.09.18 Lifestyle

good news #22

Maison Labiche : La broderie, pure et simple

Il est presque inutile de présenter Maison Labiche, tant l’esthétique de cette marque parisienne s’est installée dans notre imaginaire collectif.

Lorsqu’elles lancent la marque en 2011, Marie Welté et Jenny Richard, bientôt rejointes par Jean-Baptiste Richard, voulaient redonner ses lettres de noblesse à un produit simple, tout en évitant l’écueil des tendances ou du luxe inaccessible.

Pari réussi : leur premier, et désormais iconique, t-shirt à message brodé au point chaînette devient rapidement culte. A moins de vivre avec des œillères, impossible d’ignorer « amour toujours », « paradis » ou encore « crazy in love », « 99 problems » qui ont fleuri sur les poitrines à Paris et ailleurs avec cette écriture enfantine qui nous va si bien.

Alors en attendant de retrouver le chemin de l’école, pardon, des Fashion Week, Marie nous fait réviser les bases de Maison Labiche.

Maison Labiche

C’était bien les vacances ? Qu’est ce qu’il y avait dans votre valise ?

Direction le sud... Des livres, un paquet de maillots de bain, des t-shirts et chemises Maison Labiche, notre paréo-skirt et un short. 



Mais comme on va bientôt les ranger, parlons basiques. Qu’est ce que ça veut dire pour vous ?

Chez Maison Labiche, il y a quatre axes de développements: la qualité, l'éco responsabilité [désormais, 50% des produits sont labellisés GOTS], la broderie et la personnalisation. Nous voulons faire des produits qui durent pour nos clients, des pièces qu'ils auront toujours envie de mettre ou de retrouver. Des pièces qui leur permettront également de s'exprimer. Un bon basique c'est une pièce qui se laisse dompter par celui ou celle qui la porte et qui le/la met en valeur.

Chez Maison Labiche, on souhaite apporter le bon produit et que nos client se l'approprient avec leur style et leur personnalité. 



Au départ, l'aventure Maison Labiche, qu'est ce que c'est ?

Maison Labiche est née d'une frustration, celle de ne pas utiliser mes mains pour créer dans le travail, j'étais dans un studio dans le luxe et finalement beaucoup derrière un ordinateur à créer des produits exceptionnels mais clairement pas pour tout le monde.

J'ai toujours adoré essayer et maîtriser les techniques textiles, et en commençant à broder sur le cœur de t-shirts unisexes, j'ai allié un artisanat couture avec un produit populaire qui a tout de suite rencontré un franc succès. Le t-shirt Maison Labiche a été le fruit d'un cheminement artisanal, on a fait beaucoup d'essais, testé différentes techniques... Pour nous ce qui était important c'est que le résultat reste facile et portable au quotidien et en même temps ultra qualitatif, nous voulions proposer des produits qui durent avec une broderie ancrée dans le teeshirt qui ne s'efface jamais. 


Maison Labiche

D’où ce nom de « Maison Labiche » ?

Le nom Maison est venu tout de suite. C'était important car il y a beaucoup de savoir-faire au sein de la marque et que c'est une marque collaborative. On voulait un projet participatif et ne pas mettre en avant une personne. Et Labiche (tout attaché!) est le surnom d'un proche. 



Pourquoi choisir un style qui rappelle l’école et notre écriture d’enfance ?

On a travaillé sur cette typographie car étant gauchère j'ai vraiment besoin de bien m'appliquer pour écrire joliment, et l'apprentissage de l'écriture a dû quelque part me traumatiser... C'est finalement une écriture comme un dessin et qui renvoie tout le monde à son enfance.


En parlant de moment marquant... Pour vous, 2020, c'est quel genre d'année? 

2020, c'est challengeant.... C'est confortant dans des choix faits au préalable mais également un peu effrayant pour le futur...

Je tire mon chapeau à l'équipe Maison Labiche qui a été formidable pendant le confinement, il y a eu un soutien mutuel et une adaptation de chacun franchement exceptionnelle.

Notre planning a été pas mal chahuté : la collaboration avec Captain Tsubasa (le manga également connu sous le titre « Olive et Tom » en France) qui devait sortir pendant l'Euro a été reportée. Nous devions faire un événement à Pâques avec Yann Couvreur dont nous avons rhabillé tout le staff, mais ça a été annulé. Notre collaboration avec le musée Picasso à l'occasion de l’exposition Picasso Poète (maintenant jusqu’au 3 juillet 2021) qui a été un peu chamboulée.

Du coup, on a beaucoup travaillé sur l'essence de la marque et la rentrée est pleine de nouvelles techniques de broderie inédites ! Vous découvrirez également les personnages de la première campagne Maison Labiche !


Maison Labiche

Les collaborations s’enchaînent à un rythme soutenu ! Sont-elles un passage obligé pour les marques aujourd'hui?

Ça dépend vraiment de l'ADN des marques, de la collaboration et du résultat. Si c'est réussi, oui, ça peut apporter du "cool" à une marque ou de la "fame".  

En ce qui concerne Maison Labiche, nous avons un produit phare qui est personnalisable, qui est donc un appel à collaborations, et que nous préférons mettre au service de marque qui ne font pas du textile ou qui ne font pas de vêtements (Air France, Pokémon, Converse, Musée Picasso, PSG). 


Retrouvez Maison Labiche sur VIEW : Maison Labiche sur VIEW


Photographies : Maison Labiche
Christine Lerche
pour 1nstant.fr
FOLLOW US ON INSTA