Le bob, chapeau star de 2020 ?
2020.10.02 Fashion

Les nouveaux concepts de retail


Ces dernières années, le retail a connu un bond surprenant, notamment en France, où les boutiques auraient toutes pu sembler interchangeables. Désormais, le retail ne manque pas de concepts novateurs, à grand coup de scénographies étudiées et de véritables expériences utilisateurs. Entre la fraîcheur de nouveaux services et l’apparition de nouvelles cibles, zoom sur les nouveaux concepts retail !

Retail fit
Savoir se spécialiser

C’est un fait, de plus en plus de concepts prennent un tournant pas toujours facile à envisager, mais qui porte ses fruits : se spécialiser. Depuis que Colette a, en 1997, révolutionné le milieu du retail, les espaces de vente s’étaient davantage tournés vers la diversité de produits.

Et pourtant, au-delà de la mode, bien des concept-stores revendiquent une identité affirmée, à l’instar des Boudeuses, rue Saint-Denis (Paris), qui prône les pièces uniques, des boutiques “home” de certaines grandes enseignes, ou encore de JBC, dont le concept K’dee se base sur une cible unique, et pas toujours bien représentée : les enfants.

Désormais, chaque face du monde a son concept, et les attentes se voient récompensées par une proposition de plus en plus riche de produits adaptés à tous les profils. De quoi réfléchir à l’avenir !

Beauté fit
Personnaliser l’expérience

Dorénavant, plus une boutique n’existe sans expérience client pensée et repensée dans les moindres détails. On a aujourd’hui coutume d’apercevoir des espaces ouverts, parfois construits à mi-chemin avec d’autres fonctionnalités : open space, studio photo, salle de yoga, etc. À Paris, le DiX l’a parfaitement assimilé, puisqu’il propose, en parallèle de sa boutique, un bar à ongles, ou encore un espace purement dédié aux pop-ups.

Les espaces en soi se veulent majoritairement épurés, afin de focaliser l’attention du client sur le produit, mais pas seulement ! Et oui, l’idée est désormais de réellement s’attacher à ce que l’on présente, sur l’histoire, la création, ou encore sur le design.

C’est la raison pour laquelle la personnalisation du produit de vente est plus en plus important. Une marque dégotée en voyage, un produit qui a une histoire personnelle, des matériaux upcyclés, tels sont les piliers de certains nouveaux concepts retail. C’est aussi la raison on les appelle de plus en plus les “lieux d’expérience”.

Retail fit
Susciter le désir

Comment mieux susciter le désir dans une boutique que d’en renouveler régulièrement l’offre ? Au-delà d’être des lieux d’expérience, les espaces de vente sont aussi des lieux de découverte, qui permettent d’apprendre à connaître des jeunes créateurs, ou de nouveaux concepts de mode. Le DiX représente bien ce type de nouveaux concepts, qui fait la part belle aux jeunes marques. En se basant sur une identité éco-responsable, un choix relativement restreint, et des collaborations fréquentes avec des artistes, l’expérience se renouvelle sans cesse, et correspond parfaitement aux nouveaux enjeux.

Dans la même perspective, le désir se retrouve titillé avec des innovations tels que le concept du Drive, ou encore du self-service. & Other Stories l’a bien compris, en installant aux Galeries Lafayette parisiennes un distributeur automatique d’un de leur parfum.

Retail fit

Savoir manier le langage

Le retail est aussi et avant tout un travail de prise de parole, dans laquelle le client doit aussi se sentir investi. Désormais, le commerce digital a pris une part non négligeable de nos comportements et de nos actes d’achat, c’est la raison pour laquelle pour donner envie de se déplacer, il faut savoir en parler.

Et on comprend vite que les nouveaux concepts de retail ne serait rien sans la langue. En témoigne l’appartement Sézane qui, à sa seule évocation, donne des airs de rentrer chez soi dans une ambiance chaleureuse. Dans la même optique, le “magasin du futur” ouvert par Veja à Bordeaux donne le ton de ce que la marque appelle elle-même une « économie verte”. Le petit supplément d’âme ? Pour coller au concept, la boutique dispose d’un lieu de collecte et de recyclage des pièces usagées, de baskets à bas prix pour cause de petits défauts, ou encore un atelier de cordonnerie. Quand les actes suivent les paroles, on ne peut qu’adhérer !

Le retail prend donc désormais des airs d’innovation contrainte, en raison des nouveaux comportements que le digital suscite, même en matière de mode. Entre le sentiment d’exister comme client à part entière, l’aspect ludique d’une expérience, ou l’impression d’être dans un véritable lieu de vie, tout contribue à faire du retail un défi renouvelable pour les années à venir.


Photographies : COMME un camion / Octobre / Horace / Dix

Tommy
pour Commeuncamion.com
Originaire de la région lyonnaise, Thomas est désormais parisien, après un passage à Tours pour ses études de littérature. Au-delà de son goûts pour les belles lettres, Tommy cultive un certain attachement à la mode, dans ce qu'elle a de plus large et de plus riche en même temps. De la découverte de petits créateurs aux dernières tendances sneakers, tout est sujet à l'intéresser. C'est aussi pour ça qu'il fait désormais partie de l'équipe Comme un camion.
FOLLOW US ON INSTA